Print Icon
 

Communiqué de presse:

Fini les peaux d’animaux exotiques et la fourrure chez Chanel

Montréal 5 décembre 2018 - La Société pour la protection des animaux Canada (SPA Canada) applaudit la décision de Chanel de ne plus utiliser de peaux de crocodiles, serpents, lézards et raies ainsi que la fourrure dans ses créations. L’entreprise rejoint donc les rangs de Gucci, Versace, Michael Kors, Nike, Nine West et Puma.


Les gens sont plus informés des pratiques qu’impliquent l’utilisation de produits provenant d’animaux et ne veulent plus financer la cruauté inhérente à ces pratiques. Les industries doivent donc modifier leurs façons de faire en laissant tomber l’utilisation de matières animales pour des pratiques plus éthiques. “Élever des animaux dans des conditions horribles pour ensuite les tuer pour simplement produire des vêtements et accessoires de mode est tout à fait archaïque.” Commente Gabriel Villeneuve, responsable de campagne à la SPA Canada. “Le pouvoir d’achat et la pression populaire fonctionnent.”

Grâce à cette annonce, des milliers d’animaux ne seront plus victimes de torture au nom de la mode. En espérant que la décision de Chanel, qui produit des articles très haut de gamme, encourage les autres entreprises du genre tel que Louis Vuitton à créer des produits sans cruauté.


Reste plus qu’à troquer l’utilisation du cuir d’autres animaux tels les vaches, cochons, chevaux, moutons, chèvres, kangourous chiens et chats pour d’autres matières dans le milieu de la mode pour toutes les compagnies qui l’utilisent toujours. Il n’y a pas de différence entre l’utilisation de peaux de crocodiles et la peau d’une vache. Les deux mènent à l’élevage d’animaux dans le but de les tuer. L’utilisation du cuir, quelle provienne de n’importe quelle espèce animale doit être vue en société comme également inacceptable.



SPA Canada accordera avec plaisir des entrevues aux médias.
Pour plus d'informations, veuillez joindre :

1-877-630-NEWS (6397) ou media@spacanada.org